Rechercher

7 huiles essentielles à toujours avoir sous la main

Dernière mise à jour : 5 juin

Outils aux multiples vertus, les huiles essentielles sont de véritables alliées au quotidien.

Leur utilisation requiert cependant une certaine prudence, certaines d'entre elles étant très puissantes.

Il est indispensable qu'elles soient bio et de bien choisir la marque.


Voici 7 huiles indispensables à mon quotidien.



La menthe poivrée


Elle a des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires.


Indications: nausées, maux de tête, diarrhée infectieuse, insuffisance biliaire et pancréatique, parasites intestinaux, mal des transports, sinusite, céphalée, névralgie, urticaire, zona, asthénie, arthrite...


Utilisation: déposer 2 gouttes pures directement sous la langue ou après un repas un peu lourd. Par voie cutanée: appliquer sur le creux des poignets. En cas de mal de tête, vous pouvez vous masser les tempes avec 1 ou 2 gouttes en faisant attention de le faire le plus loin possible des yeux sinon ça pique!




Le ravintsara


C’est un grand anti-infectieux de type antiviral, excellent pour tous les états grippaux.


Indications: états grippaux, infections virales de tous types, hépatite virale, bronchite, sinusite, rhume, toux grasse, otite, psoriasis, zona, douleur, fatigue profonde nerveuse et physique...


Utilisation: il suffit d’en appliquer quelques gouttes dans le pli du poignet ou sur la plante des pieds, qui sont des zones bien vascularisées.

Vous pouvez également mettre 1 goutte sur une cuillerée à café de miel ou d'huile d'olive 3 fois par jour.

En massage, 3 gouttes pures dans le bas du dos et sur le thorax 4 fois par jour.


Mon utilisation personnelle: je l'utilise dès que je sens que la gorge me chatouille ou que mon nez commence à couler. Je la respire directement au flacon régulièrement tout au long de la journée ou j'applique 1 ou 2 gouttes sur mes poignets ou sur un mouchoir que je respire.




L'arbre à thé


Grand anti-infectieux à large spectre, il est particulièrement indiqué en cas de surinfection bactérienne. Il stimule en outre le système immunitaire.


Indications: acné, infections bactériennes et virales, buccales (aphtes, gingivite...), respiratoires (sinusite, rhinite...) et urinaires, maux de gorge, varices, jambes lourdes, hémorroïdes, abcès cutanés, mycose, parasitose cutanée, piqûres...


Utilisation: par voie orale, 2 gouttes sur 1 cuillerée à café de miel, à laisser fondre dans la bouche 5 fois par jour.

Sur l'acné et les piqûres, appliquer directement sur le bouton avec un coton-tige. A ne pas faire de façon prolongée au même endroit au risque de dessécher la peau (c'est du vécu!).



La lavande aspic


Ses principales indications concernent les pathologies respiratoires. Ses propriétés antibactériennes et expectorantes ont été démontrées par différentes études.


Indications: elle est indispensable en cas de piqûre ou de brûlure douloureuse. On l'utilise aussi pour les morsures, les plaies, les douleurs, la névrite, les maladies ORL (otite, sinusite, perte de la voix, trachéite...), la toux sèche, l'entérocolite virale, les mycoses cutanées et gynécologiques, la dépression.

Elle fait également fuir les poux: mettre quelques gouttes dans les bonnets, shampoings et en vaporisation, mélangée avec un peu d'eau et sur la literie.


Utilisation: 3 gouttes pures en application directement sur la brûlure, toutes les 15 minutes pendant 1 heure.

1 goutte dans la crème de jour contre les problèmes d'acné.

Quelques gouttes dans une huile végétale pour un massage des pieds avant le coucher favoriseront le sommeil.


Mon utilisation personnelle: j'en applique directement sur mes petites plaies (par exemple des petites coupures peu profondes) et la cicatrisation est assez spectaculaire. Quand les coupures se situent sur les doigts, ceux-ci étant beaucoup sollicités, la cicatrisation est plus difficile. Je mets alors une goutte sur un petit pansement que je viens appliquer sur la plaie. Je l'enlève pour la nuit et je renouvelle le lendemain si besoin.

Je l'utilise également l'été sur les piqûres de moustique: soulagement garanti! J'en ai toujours un flacon dans le sac pendant cette période :)





L'estragon


Il est utilisé pour ses vertus digestives et antispasmodiques.


Indications: en cas d’allergies en particulier respiratoires, comme le rhume des foins, et de troubles digestifs comme les ballonnements, les crampes d’estomac.... Il calme également les douleurs prémenstruelles.


Utilisation: par voie cutanée, en massage, diluée dans une huile végétale.

Quelques gouttes sur la peau au niveau du petit bassin pour calmer les douleurs prémenstruelles. Attention, veillez à ne pas en mettre sur les parties génitales !




La gaulthérie couchée


"Huile essentielle du sportif", elle permet de préparer l'effort et de récupérer.


Indications: douleurs articulaires, arthrite, crampes, élongation musculaire, rhumatisme, tendinite, lumbago, blessures et plaies, fièvre, asthme allergique et nerveux, fatigue hépatique...


Utilisation: 3 gouttes pures en application locale si la zone douloureuse est petite, 3 fois par jour.

La diluer dans une huile végétale pour un massage plus étendu.




L'eucalyptus radié


L'huile essentielle des voies respiratoires hautes.


Indications: propriétés antivirales, anti bactériennes et expectorantes très intéressantes. Utile en cas d’infections virales de la sphère ORL et pour soulager les états grippaux, bronchite, sinusite, otite, cystite, déficience immunitaire, frilosité, fatigue physique et psychique...


Utilisation : non diluée en usage externe, 1 à 2 gouttes dans le pli du poignet ou la plante des pieds, 5 à 6 fois par jour. En massage, quelques gouttes sur la poitrine et le dos pendant tout l'hiver plusieurs fois par semaine en prévention.

En interne, 1 goutte sur 1/2 sucre ou sur 1 cuillerée à café de miel 4 fois par jour.

En période d’épidémie virale, elle est très efficace en diffusion pour réduire les risques de contagion.



Précautions

  • Certaines huiles peuvent être appliquées directement sur la peau mais d’autres sont dermo-caustiques ou nécessitent d’être diluées dans une huile végétale neutre. Lisez bien la notice et demandez conseil à votre pharmacien.

  • Lorsque vous diluez les huiles essentielles, veillez toujours à respecter le ratio 1 goutte d’HE pour 9 gouttes d’huile végétale.

  • Les huiles essentielles contiennent des principes actifs puissants. C’est pourquoi elles sont déconseillées sans avis médical chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 3 ans.


Sources:

pharmaciengiphar.com

Le Guide Terre Vivante des huiles essentielles de Dr Françoise Couic Marinier

La naturopathie pour les Nuls Anne-Claire Méret et Anne-Marie Narboni