top of page
Rechercher

"C'est qu'un chat."

Non, c'est un être vivant sensible ayant sa propre personnalité, capable de ressentir des émotions et auquel nous pouvons fortement nous attacher.


Je suis tombée sur une vidéo de Daniel Filion d'Educhateur dont le chat était malade il y a quelques temps. Il abordait le sujet des difficultés émotionnelles que l'on peut rencontrer quand on est face à un problème de santé de son animal et de la réaction quelquefois peu compréhensive de l'entourage qui parfois même pousse à opter pour l'euthanasie... Cela m'a donné envie d'en parler à mon tour : )


Il n'y a rien de fou à considérer son chat comme un membre de la famille.


Il est tout à fait légitime de s'inquiéter pour lui et d'être très triste quand il va mal ou qu'il nous quitte.

Les étapes d'un deuil animalier sont exactement les mêmes que pour un deuil humain. Ne sous-estimez jamais l'importance qu'a un animal pour une personne, vous ne savez pas ce qu'elle vit et un animal peut quelquefois être la seule chose qu'il lui reste (une personne âgée par exemple).


Ce n'est pas anormal d'aimer passer du temps avec son chat et de parfois préférer rester à la maison en leur compagnie plutôt que de sortir (si c'est dans une juste mesure ).

Certains dépenseront des fortunes pour une voiture. En quoi est-ce déraisonnable de faire de même pour le bien-être d'un chat (qui lui est vivant de surcroît)?


Beaucoup ne comprennent pas que l'on puisse attacher autant d'importance à un animal, cela leur échappe complètement.

Je ne juge absolument pas ces personnes. Je pense juste qu'elles n'ont jamais connu une connexion profonde d'Amour avec un animal, cet Amour pur et inconditionnel qui leur est propre.


J'ai le souvenir de réactions moqueuses alors que j'étais triste suite à la mort d'un chat décédé très jeune qui avait vécu peu de temps avec nous.

J'ai plusieurs souvenirs de remarques telles que "Ça va c'est qu'un chat", "Tu ne vas pas te mettre dans cet état pour un chat"... Plus jeune, j'ai alors réfréné ce genre d'émotions, en ayant un peu honte, pensant que finalement ce n'était peut-être pas normal...


Aujourd'hui je n'ai plus aucun souci à en parler et à dire comment je vis la situation. Je sais vers qui me tourner car je suis entourée d'oreilles douces et bienveillantes qui ressentent la même chose ou qui en tout cas me comprennent et respectent cela.


Ne vous laissez jamais démonter par une remarque déplacée sur l'amour que vous portez à vos animaux. Il n'y a rien d'anormal ni d'excessif à cela.


Si vous êtes confrontés à un problème avec votre animal, parlez-en. Tournez-vous vers des personnes qui vous comprennent et ne discréditent pas vos émotions par rapport à un événement difficile que vous vivez avec lui, que ce soit un professionnel ou un ami, il y en a plein, vous n'êtes pas seuls <3



Si vous avez envie de partager sur le sujet, ce sera avec plaisir : )


コメント


bottom of page