Rechercher

10 fruits et légumes à consommer bio

Dernière mise à jour : 5 juin

L' avantage principal du bio sur la santé est la régulation des produits et des pesticides utilisés dans la culture des aliments.

Les fruits et les légumes étant les aliments les plus arrosés de pesticides pendant leur culture, les choisir bio fait une grande différence pour votre organisme.

On peut recommander de les éplucher pour les débarrasser de ces produits nocifs, mais cela ne suffit pas, d'autant plus que c'est la plupart du temps dans la peau que l'on trouve la plus forte concentration de vitamines et minéraux dont il serait dommage de priver votre corps.

Rappelons que les pesticides sont la cause de cancers, de problèmes hormonaux et d’irritations de la peau, des yeux et des poumons.


Voici 10 fruits et légumes qu'il est indispensable de consommer bio.



Le poivron


Un grand nombre de pesticides sont utilisés dans la culture du poivron. N'ayant pas vraiment de peau à éplucher, il est donc nécessaire de l'acheter bio.



Le poireau


Le poireau n’a pas de peau mais on peut éplucher la première couche.

Avec un poireau bio, il suffit de rincer le légume sous l’eau claire, avec éventuellement un peu de bicarbonate de soude pour éliminer tous les produits avant de le consommer.



Le céleri


Le céleri n’a pas de peau à éplucher, les pesticides sont donc directement absorbés et accumulés dans la chair du légume.

Notez que les fruits et les légumes sans peau sont les premiers concernés quand il s’agit d’éviter les pesticides.



La laitue


Les laitues, qui poussent au ras du sol, sont arrosées de pesticides et absorbent également tous les mauvais composants stockés dans la terre.

L’utilisation de ces produits sur les laitues est extrêmement polluante et mauvaise pour votre santé.

Il est donc important de manger des laitues bio et bien lavées.



La tomate


Les cultures de tomates utilisent des pesticides en plus petites quantités que pour les autres végétaux de cette liste. Le problème est que la tomate absorbe complètement tous ces produits et les concentrent dans sa peau qui est rarement pelée.

Les sauces tomates et autres produits dérivés sont également à consommer bio car la peau et les pesticides y sont toujours présents.



La pomme


La peau de la pomme est trop fine pour se protéger des pesticides, tout comme la poire.

De plus, dans les supermarchés, elles sont souvent enduites d’un autre produit brillant censé les rendre plus attractives.


La pêche


La pêche, tout comme la nectarine, est un fruit dont la culture demande un grand nombre de pesticides.

Sa peau est, elle aussi, beaucoup trop fine pour empêcher la chair de les absorber et l'éplucher ne servirait donc à rien.



Les fraises


Les fraises, cultivées au ras du sol, sont aspergées d’un nombre incroyable de pesticides, surtout hors saison.

Les fruits comme les fraises, les framboises et les cerises sont, de façon générale, à éviter en dehors des étals bio, car ils subissent un grand nombre de traitements, de la culture au magasin, afin de les faire pousser hors saison et de les mettre en valeur sur l’étalage.


Le raisin


Le raisin, même venant de France, se trouve soumis à une dizaine de pesticides différents avant d’être mis sur les étalages des magasins.

Astuce pour distinguer un raisin un peu trop traité (ou n’importe quel autre fruit) : s’il est trop parfait, brillant et sans aucun défaut, ce n’est pas naturel.


Les agrumes


Pour finir, les agrumes sont également traitées avec de nombreux pesticides.

La peau épaisse protège en partie la chair du fruit mais attention cependant lorsque vous souhaitez utiliser le zeste d'orange ou de citron dans une recette : c’est la partie la plus chargée en pesticides.