Rechercher

L'ayurveda qu'est-ce que c'est?

Dernière mise à jour : 6 mai

L’Ayurvéda est un mot qu’on entend beaucoup depuis quelques années, mais qu’est-ce que c’est exactement ?

Âgée de plus de 5000 ans, cette médecine indienne traditionnelle est probablement la plus ancienne au monde.

Composé des 2 mots « ayur » (la vie) et « veda » (la science la connaissance) cette science de la vie héritée de l’Inde ancienne, médecine et philosophie, s’appuie sur le caractère unique de chaque individu pour soigner l’être humain dans sa globalité : le corps et l’esprit sont étroitement liés.

L’objectif de ce système de santé ancestral est d’équilibrer les énergies. Elle va se concentrer sur les causes des déséquilibres car ce sont eux qui provoquent les maladies. Elle est différente de la médecine allopathique pour laquelle les symptômes et le mal à apaiser sont les critères de base.


L’Ayurvéda se base sur la théorie des 5 éléments : l’Ether, l’Air, le Feu, l’Eau, la Terre dont l’Univers est constitué.

Nous en sommes un microcosme, un miroir, donc nous avons également ces éléments en nous.

Être en harmonie avec la nature pour être en harmonie avec nous-même.

Ces éléments se réunissent en nous par affinité et constituent les 3 énergies vitales : ce sont les 3 doshas.


VATA : Air + Ether, le dosha de l’air et du mouvement

PITTA : Feu + eau, le dosha du feu et de la transformation

KAPHA : Eau + Terre, le dosha de l’eau et de la cohésion.


Nous avons tous en nous ces 3 doshas mais les proportions diffèrent d’un individu à l’autre. Cette combinaison est notre constitution ayurvédique, le Prakriti, et notre équilibre de santé.


Les doshas bougent en fonction des saisons, des cycles horaires, de l’âge. Un déséquilibre d’un des doshas qui dure trop longtemps provoquera une maladie.

L’Ayurvéda aide à rétablir et/ou maintenir cet équilibre en mettant en place des routines.

On s’intéressera à qui est vraiment la personne en utilisant des outils qui lui sont adaptés comme l’alimentation, l’hygiène de vie, les plantes, les massages, la respiration, la méditation…



L’alimentation sera toujours utilisée en première intention car elle est la base de l’équilibre mais ce qui est encore plus important est comment nous digérons. Le bon fonctionnement de notre feu digestif (Agni) est primordial. Ce qui peut le troubler : les excès de nourriture, les excès de jeûnes, le grignotage, les émotions réprimées, les repas aux mauvaises heures, l’excès d’aliments lourds, de boissons glacées, trop dormir, une vie sédentaire…


Comment l’entretenir, quelques conseils :


- Boire un verre d’eau chaude au réveil

- Pratique d’asanas et pranayama

- Prendre ses repas à heures fixes (régularité)

- Bien mâcher

- Avaler des quantités raisonnables

- Dîner 2 heures avant de dormir

- Consommer des épices adaptées à sa constitution

- Manger les fruits en dehors des repas (minimum 30 minutes avant)

- Ne pas manger sur le coup d’une émotion forte ou en l’absence de faim

- Attendre d’avoir digéré le repas précédent avant de manger à nouveau

- Varier les menus et les aliments consommés

- Eviter les les aliments vides (farines blanches, sucres raffinés), les produits industriels, les produits stimulants tels que l’alcool, le tabac, les boissons gazeuses car elles entrainent une fatigue chronique.



L’Ayurvéda est un formidable outil pour l’homme moderne qui subit un stress permanent, consomme une nourriture pauvre en nutriments et vit souvent dans un environnement éloigné de la nature. Son équilibre est alors affecté et l’Ayurvéda va l’aider à retrouver un équilibre pour ainsi prévenir toute maladie.



J'ai écrit cet article suite à une conférence organisée par Lucie de AMLA AYURVEDA. Vous pouvez la suivre sur Facebook et Instagram.